Les principales appellations de vins de Bourgogne

Les principales appellations de Bourgogne

L’appellation d’Origine Contrôlée (AOC)

Cette appellation atteste de l’endroit géographique où la vigne est plantée. Elle indique également les règles de culture à respecter comme par exemple le nombre de vignes maximum à planter au mètre carré, l’emplacement entre les rangs, la taille de la vigne, etc.

Quatre appellations coexistent au sein des vignobles AOC bourguignons : Les appellations régionales, Les appellations communales, les dénominations premiers crus et les appellations grands crus.

Les vins appartenant aux appellations grands crus et premiers crus sont définis par les cahiers de charge issus de l’Institut national de l’Origine et de la Qualité (INAO) et font l’objet de contrôles réguliers.

À l’inverse, il n’existe pas de liste officielle pour les vins rentrant dans l’appellation communales ou régionales.

Les appellations régionales

Elles correspondent au premier niveau qualitatif de production d’après l’INAO.

En Bourgogne, plus de la moitié de la production totale tombe sous une appellation régionale AOC : Bourgogne, Bourgogne Passe-tout-grains, Bourogne aligoté, Crémant de Bourgogne, Coteaux Bourguignons / Bourgogne Grand ordinaire / Bourgogne ordinaire, Bourgogne Mousseux. Quatorze dénominations géographiques s’ajoutent également telles que : Bourgogne Chitry, Bourgogne Côté du Couchois, Bourgogne Côte d’Or, Bourgogne Côté Saint-Jacques, Bourgogne Hautes Côtes de Beaune, Bourgogne Côte Chalonnaise, Bourgogne Côte d’Auxerre, Bourgogne Colanges-la-Vineuse, Bourgogne Montrecul, Bourgogne Epineuil, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits, Bourgogne La Chappelle Notre-Dame, Bourgogne Le Chapitre, Bourgogne Tonnerre.

Les appellations communales

Ces appellations sont propres au vignoble de Bourgogne. Elles correspondent au deuxième niveau qualitatif de production et représentent environ un tiers de la production.

Il y a 45 AOC communales, (ou « appellations villages ») : Fixin, Aloxe-Corton, Beaune, Côte de Beaune, Marsannay, Montagny, Maranges, Pernant-Vergelesses, Pouilly-Fuissé, Rully, Saint Aubin, Saint-Bris, Saint-Véran, Santenay, Savigny-Lès-Beaune, Vézélay, Viré-Clessé, Pommard, Volnay, Vosne-Romanée et Vougeot en sont quelques exemples.

Les dénominations premiers crus

Cette dénomination existe seulement en Bourgogne et en Champagne. Troisième niveau qualitatif de production, juste avant le label « grand crus », elle représente 10% de la production.

Il y a 563 climats en premier cru. Leur désignation est définie par le nom de l’AOC suivi de la mention « premier cru » et du nom de climat associé. Ainsi on parlera de Chablis premier cru « fourchaume ».

Par exemple, l’appellation Santenay a 12 dénominations premiers crus : Beauregard, Beaurepaire, Clos de Tavannes, Clos des Mouches, Clos Faubard, Clos Rousseau, Grand Clos Rousseau, La Comme, La Maladière, Les Gravières, Les Gravières-Clos de Tavannes et Passetemps.

En ce qui concerne l’appellation Pommard, elle comporte 28 dénominations premiers crus telles que : Clos Blanc, Clos de la Commaraine, En Larfilière, La Chanière La Platière, La Refène, Le Village, Les Arvelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Charmots, Les Fremiers, Les Jarolières, Les Poutures, etc.

Cette dénomination existe seulement en Bourgogne et en Champagne. Troisième niveau qualitatif de production, juste avant le label « grand crus », elle représente 10% de la production.

Il y a 563 climats en premier cru. Leur désignation est définie par le nom de l’AOC suivi de la mention « premier cru » et du nom de climat associé. Ainsi on parlera de Chablis premier cru « fourchaume ».

Par exemple, l’appellation Santenay a 12 dénominations premiers crus : Beauregard, Beaurepaire, Clos de Tavannes, Clos des Mouches, Clos Faubard, Clos Rousseau, Grand Clos Rousseau, La Comme, La Maladière, Les Gravières, Les Gravières-Clos de Tavannes et Passetemps.

En ce qui concerne l’appellation Pommard, elle comporte 28 dénominations premiers crus telles que : Clos Blanc, Clos de la Commaraine, En Larfilière, La Chanière La Platière, La Refène, Le Village, Les Arvelets, Les Bertins, Les Boucherottes, Les Charmots, Les Fremiers, Les Jarolières, Les Poutures, etc.

Les appellations grand crus

Ils ne représentent guère que 1,5 % de la production. Il y a 33 AOC grands crus dont 32 en Côte-d’Or et une dans l’Yonne. Chacune de ces parcelles est réputée pour son microclimat, son exposition, son sol. Pour davantage d’information, voir notre page sur les appellations grands crus de Bourgogne.